¡Me coorroo!

Es una locura, a revisar y a traducir cuando tenga tiempo

I) Définitions

Prenons les relations sexuelles hétérosexuelles R dans lesquelles sont impliqués un homme et une femme (laissons de côté les ménages à trois et d’autres).

Pour simplifier celles-ci sont différenciées entre 4 : s’embrasser E, faire une pipe P, faire un cunnilingus C et baiser B. Le sexe annal n’est pas considéré (c’est plus compliqué à représenter, parce que peut se faire au même temps que les autres).

Considérons aussi la masturbation M. On va supposer que la masturbation est toujours onanisme. La masturbation des femmes aux hommes rentre dans P et celle des hommes aux femmes dans C.

Définissons le plaisir sensuel/sexuel A et le numéro d’orgasmes O. Ce n’est pas toujours facile à différencier de façon exacte entre A et O, en spécial quand après A il y a O. Je considère seulement les actes sexuels consentis. Les orgasmes O peuvent se quantifier, par contre A ne peut pas être quantifié (au moins de façon évidente).

On va utiliser la lettre h pour indiquer les hommes et la lettre f pour les femmes. Ainsi, les orgasmes des hommes sont Oh et les orgasmes des femmes Of.

II) Origine du plaisir et rapport entre A et O

Pour indiquer la situation dans laquelle le plaisir sexuel et l’orgasme se donne on va le faire ainsi :

* A(M) pour le plaisir par masturbation, A(P) par pipe, A(C) par cunnilingus, A(B) par baise et A(E) par s’embrasser.

* O(M) pour les orgasmes par masturbation, O(P) par pipe, O(C) par cunnilingus, O(B) par baise et O(E) pour s’embrasser.

* On peut prendre aussi en compte le plaisir du plaisir de l’autre, par exemple : Ah(Af) le plaisir que tire l’homme du plaisir de la femme.

Il se pose la question du rapport entre A et O : A – O. Le rapport entre le plaisir sexuel et le(s) orgasme(s).

Et en supposant une sorte de direction : A à O. L’orgasme ne s’expérimente pas de façon spontané, mais après le plaisir sexuel (autre que l’orgasme, bien entendu).

Ou encore : A à O à A [plaisir sexuel à orgasme à plaisir sexuel post orgasme] [le cycle du capital !!]

III) Le désir sexuel

Prenons maintenant en compte le désir sexuel D.

* On peut considérer le désir sexuel en fonction du plaisir souhaite : D(A) et D(O). Le désir d’avoir plaisir et d’avoir un(s) orgasme(s).

* On peut aussi considérer le désir sexuel en fonction de l’acte souhaité : D(E), D(P), D(C) et D(B). Le désir de s’embrasser et les autres.

* Puis on peut prendre en compte les deux critères : D(O(B)) veut dire le désir d’avoir un orgasme en baisant, D(A(P)) le désir du plaisir ressenti par une pipe, etc.

* On peut aussi prendre en compte le désir du désir de l’autre : Dh(Df) et Df(Dh)

* On peut aussi prendre en compte le désir du plaisir de l’autre, par exemple : Dh(Of(B)), le désir de l’homme que la femme a un orgasme quand ils baisent.

* On peut aussi prendre en compte le plaisir du désir de l’autre, par exemple : Af(Dh(B)), la plaisir que une femme peut tirer de savoir qu’un homme veut baiser avec elle (et maintenant vous allez me dire  que c’est toujours zéro, n’est pas ?).

Le plaisir souhaité hérite aussi le rapport entre A et O, de façon qu’il s’établit un rapport entre D(A) et D(O) : D(A) – D(O)

Qui peut avoir aussi une sorte de direction : D(A) à D(O)

Ou encore : D(A) à D(O) à D(A)

III) Caractérisation de la situation actuelle

Peut-être je me trompe, mais je pense qu’on pourrait caractériser l’état actuel de la société avec ces in/égalités :

1)    Ah ßà Af [il existe un rapport entre le plaisir de l’homme et de la femme]

2)    Le rapport Ah à Oh est plus marqué que le rapport Af à Of [le rapport entre le plaisir et l’orgasme est plus marqué pour les hommes que pour les femmes]

3)    Bh = Bf [le nombre de baises pour l’ensemble des hommes est égal au nombre de baises pour l’ensemble des femmes]

4)    Eh = Ef [le nombre de fois que l’ensemble des hommes s’embrasse avec des femmes est égal au nombre de fois que l’ensemble des  femmes se s’embrasse avec des hommes]

5)    Oh > Of   [les hommes ont plus d’orgasmes que les femmes (*)]

(*) Il parait que dans notre société : Oh > Of ou même Oh >>> Of. Par exemple, j’estime que pendant ma vie j’ai expérimenté autour de 7.000 orgasmes. J’imagine qu’une femme de mon âge a eu entre 0 et 1.000, ou peut-être 2.000.)

6)    Oh(M) > Of(M)  [les hommes ont plus d’orgasmes par masturbation]

7)    Mh > Mf   [les hommes se masturbent plus]

8)    Oh(P) > Of(C)  [les hommes ont plus d’orgasmes par pipes que les femmes par cunnilingus]

9)    P > C   [les femmes font plus de pipes que les hommes cunnilingus]

10)     Oh(B) > Of(B)   [les hommes ont plus d’orgasmes en baisant que les femmes]

11)     Oh(E) < Of(E)   [les femmes ont plus d’orgasmes pour s’embrasser, numéro très bas je crois]

Par rapport au désir

12)     Dh(B) > B = Df(B) [les hommes ont plus envie de baiser que les femmes. Les baises réalisées sont égales au nombre de baises que les femmes souhaitent]

13)     Dh(P) > Df(C) [les hommes ont plus envie de recevoir des pipes que les femmes de recevoir cunnilingus]

14)     Dh(C) < Df(C) [les hommes ont envie de faire moins de cunnilingus que ce que les femmes souhaitent]

15)     Dh(P) > Df(P) [les femmes ont envie de faire moins pipes de ce que les hommes souhaitent]

16)     Dh(E) à Dh(B,P) > Df(E) à Df(B,C) [les hommes ont plus d’envie de s’embrasser quand ce amène à une baise ou à une pipe que les femmes (pour elles un cunnilingus)]

17)     Dh(E) < Df(E) [les hommes ont moins envie de s’embrasser que les femmes si ce n’amène pas à une baise ou une pipe].

18)     Le rapport Dh(A) à Dh(O) c’est plus marqué que le rapport Df(A) à Df(O) [le rapport entre le désir de plaisir et le désir d’un(s) orgasme(s) est plus marqué pour les hommes]

IV) Autres hypothèses et résultats

Le rapport A à O est renforcé pour chaque orgasme expérimenté.

Le désir d’orgasmes D(O) est renforcé pour chaque orgasme expérimenté.

Ainsi :

19)     Ah à Oh est plus marqué que Af à Of parce que Oh > Of [le rapport entre le plaisir et l’orgasme est plus marqué pour les hommes que pour les femmes parce qu’ils ont plus d’orgasmes].

20)     Dh(O) > Df(O) parce que Oh > Of. [Les hommes ont plus de désir d’orgasmes parce qu’ils ont expérimenté plus d’orgasmes]

21)     Oh > Of parce que Oh(Mh) > Of(Mf), Oh(P) > Of(C) et Oh(B) > Of(B) [les homes ont plus d’orgasmes parce qu’ils ont plus d’orgasmes par masturbation, par pipe et par baise]

22)     Oh(Mh) > Of(Mf) parce que Mh > Mf [les hommes ont plus d’orgasmes par masturbation parce qu’ils se masturbent plus]

23)     Oh(P) > Of(C) parce que P > C et parce que Ah à Oh est plus marqué que Af à Of

24)     Oh(B) > Of(B) parce que Oh(M, P) > Of(M, C) et parce que Ah à Oh est plus marqué que Af à Of [les hommes ont plus d’orgasmes par baise que les femmes parce qu’ils ont déjà expérimenté plus d’orgasmes par masturbation et par pipe]

25)     Dh(E) < Df(E) parce que Oh > Of.

V) Quelques remarques finales

On se trouve devant d’un problème comme ceci : Dh(B, P) > Df(B, C). Les hommes ont plus d’envie de baiser et de recevoir des pipes que les femmes de baiser et recevoir des cunnilingus.

Ceci produit que pas mal d’hommes a envie de baiser, mais ils n’arrivent pas ; ils ne trouvent pas une partenaire ; ce qui leur génère frustration.

Ceci produit des conflits entre les hommes sur l’accès au désir des femmes, c.à.d., pour être l’homme (ou un des hommes) qui est désiré par une femme.

On pourrait se demander quels sont les facteurs qui font d’un homme être désiré.

Mais, au-delà de regarder la question comme une question de « partage des femmes » par les hommes, comment faire pour être un homme et ne pas être frustré.

Une façon possible est de diminuer Dh(B, P).

Une façon possible est d’augmenter Df(B, C).

Comment augmenter Df(B, P) ?

Dans tous mes rapports et en spécial si je suis en couple, qu’est-ce que je peux faire ?

Promouvoir la masturbation et l’orgasme féminin : Mf et Of.

Je peux faire une stratégie de augmenter Of pour faire augmenter Df(B, C).

Par exemple : augmente C, augmente Of, augmente Df(Of), augmente Of, augmente Df(B), augmente Of(B). Le rapport Af à Of se renforce.

Et peut être que augmente aussi Df(P) ; elle a plus envie de me faire des pipes parce qu’elle est contente.

Etc. etc. etc.

 

Ejemplos:

<< En un caso así :

* 100 de 100 hombres quieren follar; 70 de 100 mujeres quieren follar.

* 100 de 100 hombres quieren 200 polvos (2 cada uno); 100 de 100 mujeres quieren 100 (uno cada una).

En estos casos siempre va a haber hombres que se quedan con ganas de follar, necesariamente, es seguro. En cambio, es muy probable que las mujeres follen todo lo que quieren.

En cambio en unos casos así:

* 100 de 100 hombres quieren follar; 100 de 100 mujeres quieren follar.

* 100 de 100 hombres quieren 200 polvos (2 cada uno); 100 de 100 mujeres quieren 200 (dos cada una).

No es necesario que haya hombres que se queden con ganas de follar. Otra cosa es que quizá algunos se queden sin follar (y algunas también), seguramente, pero no es un resultado necesario.

En los primeros casos las mujeres follan todo lo que quieren, pero follan poco. En el segundo follan más, pero quizá hay más que se quedan sin follar todo lo que quieran.

(siiii ya sé que podría dar más importancia al tema de elección de pareja, pero, ¿qué decir?) >>

 

Chorrada :

J’imagine que vous pouvez comprendre maintenant pourquoi ces textes revendicatifs sur le merveilleux clitoris et ses pouvoirs spéciaux me font rigoler : « le seul organe qui est entièrement dédié au plaisir bla bla bla les hommes n’ont rien de pareil bla bla bla ».

Oui, tout ce que vous voulez, ¡mais elles ne l’utilisent pas ! ¡Elles ne savent même pas comment ce marche ! Puis, quand on arrive à la partie où elles se la pètent en disant: « en plus les femmes peuvent expérimenter des orgasmes multiples » c’est trop.

Alors, mette-toi et on va voir si tu me rattrapes. ¡Connasses !

[Ceci dit, les hommes : quand vous allez avec une fille, bon, il faut faire beaucoup mieux, parce que je retrouve après vous des sottises que c’est trop pour moi. ¡Et à bouffer des chats, connards ! Un demi-heure ou une heure s’il faut. Après les filles n’ont pas envie de partir avec des mecs ; c’est clair. Idiots]

Bona nit !!!

 

Final :

Une bonne baise ? (je corrige l’antérieur)

{ hBf : Dh(f) et Df(h) ; Dh(Df) et Df(Dh) ; Dh(B) et Df(B) ; Dh(Ah(E,C,P,B)) et Df(Af(E,C,P,B)) ; Dh(Af) et Df(Ah) ; Ah(Af) et Af(Ah) ; Ah et Af } à hOf ou hOffff ou hhOfffffffffff

Si non, je remets cette vidéo qui est utile pour bcp de situations, grande bruce lee. «

Il ne faut pas s’obséder, il y trop de manières de s’amuser ; si tu sais trouver plaisir dans le plaisir de l’autre : be water my friend.

 

Advertisements

One thought on “¡Me coorroo!

  1. Retroenllaç: Índice-resumen de textos sobre el sistema capitalista-patriarcal | Contes de l'exili

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s