Prostitución y leyes en Francia

* Je suis un homme blanc de la Union Européenne,  je viens d’une famille assez bien, j’ai des études. Mais pas mal de fois dans ma vie je m’ai posé la question et je me suis dit : pourquoi pas ? Peut-être je pourrais me prostituer.

Parfois je pense : je ne sais pas si je préfère me prostituer que faire ma carrière de cadre dans une entreprise pour être un homme réussit (qui jamais est allé avec une prostituée, non). Et puis à la merde votre moral.

Alors, vous direz : no c’est que tu es malade, tu ne sais pas bien choisir parce que tu as eu une mauvaise expérience quand tu étais un enfant. En plus tu prends des drogues, de cannabis, ce qui montre unes conduites dissociatives.

En fin : tu es un malade-délinquant. On va t’amener au psychiatre (ou en prison) et on va te donner des pilules et on va te nettoyer le cerveau.

Désolé mais non : je ne veux pas m’adapter à vos critères de « normalité » et de « santé mentale » : être un mouton drogué avec des pilules (médicaments), voilà votre « santé mentale ».

Je ne veux pas être normal dans une société malade. Au travail, la TV et bouffer toute votre merde.

* Bon, je suis un homme, donc il n’y aurait pas raison de trop victimiser ; les victimes sont les femmes, parce qu’elles sont des femmes ; comme dans les romans de chevaliers ou dans un bateau : « les enfants et les femmes d’abord ».

* Vous faites un rapport: être opposé à la prostitution veut dire être abolitionniste. ¿Pour quoi ?

* Combien d’argent, personnes et ressources vont être dédiés à poursuivre les clients et combien à poursuivre les proxénètes ? L’argent des amendes va être dédié à quoi ?

* Combien d’argent va être dédié à la recherche d’alternatives économiques pour les prostituées qui veulent arrêter (ou seront poussées/libérées, si la loi marche si bien comme elles rêvent) ? Ou elles iront directement au Pôle d’emploi et au chômage  de longue durée ?

* Papiers pour les femmes prostituées immigrées sans papiers ? Papiers pour tous, ou vous voulez remettre des stimules à qu’elles se prostituent ?

* Pourquoi vous comparez toujours avec la Suède et jamais avec les États-Unis ? Aux Etats Unis c’est aussi interdit, et leurs résultats ?

* « L’acheteur est la base de toute prostitution ». Je rentre à la maison, un jour, un autre et 50 fois. Chaque fois une prostitué vient m’offrir ses services (ou comment vous le dites, son esclavage). Mais si je dis « oui », alors je suis la base de la prostitution, ne pas tous les hommes qui tirent des profits et qui les forcent à être là.

* Client est égal à délinquant. Prostitue est égal à victime. Je ne sais pas…

* « Parlons sérieusement, la prostitution n’est pas un accord totalement indépendant entre deux personnes ; je préfèrerais discuter des causes de la prostitution, et de ses conséquences. (…) ». Non, le travail non plus ; et ses conséquences pour la santé ? Entre d’autres…

* « Et toutes les formes de prostitution ont les mêmes effets sur le regard que la société porte sur l’ensemble des femmes ». Mais ne pas pour les hommes prostitués. Les femmes prostituées ont des effets sur l’ensemble des femmes, mais les hommes prostitués n’ont pas des effets sur  l’ensemble des hommes. Pour quoi ? Alors, c’est un problème de la prostitution ? Peut-être parce qu’il y a beaucoup plus de femmes prostituées que d’hommes prostitués ? Ou peut-être le problème est le regard de la société sur l’ensemble des femmes qui a des effets sur les prostituées ?

* « La différence n’est pas grande entre vendre son corps au travail dans une mine et le vendre sans la prostitution. En tant qu’homme (car, en général, ce sont les hommes de gauche qui utilisent cet argument !), ne voyez-vous vraiment pas de différence entre travailler dans une mine et masturber votre patron ? Ou entre une femme qui vient nettoyer votre bureau et une autre qui vient vous faire une pipe ? Vous, je ne sais pas, mais moi, si ! ».

Et entre faire des massages et se prostituer ? Entre faire des massages et faire une masturbation ?

* Sincèrement, je préfère baiser avec une vielle dame comme vous que travailler dans une mine.

* Peut-être quand vous écrivez ceci, vous le faites pire : << La prostitution est centrée sur la sexualité de l’acheteur. Celui-ci commande et paye ce qu’il veut faire, ou qu’on lui fasse. Il paye la personne prostituée pour qu’elle annihile sa propre sexualité. La raison même pour laquelle celle qui est prostituée obtient de l’argent, c’est que le ‘rapport sexuel’ qui a lieu dans la prostitution est exclusivement défini par l’acheteur. >>.

Je veux dire ; une fois m’est arrivé qu’une prostituée m’a demandé de lui faire un cunnilingus. Après je lui ai demandé (pardon) : « mais, tu as joui ? », « oui, ça te dérange ? », « no, mais ça m’a surpris ».

Je ne veux pas dire que c’a été un rapport sexuel merveilleux pour elle. Mais, pourquoi vous parlez toujours des pires cas ? Le message que vous me transmettez est le suivant : « tu ne devrais lui avoir fait le cunnilingus, parce que tu étais le client ; tu peux rien écouter de ce qu’elle dit ». Pour quoi ?

* Oui, les françaises qui vont au Sénegal : « Enfin, l’achat d’hommes par des femmes est nettement moins courant ; et la forme de prostitution la plus exceptionnelle est l’achat de femmes par d’autres femmes ».

* Parfois des femmes achètent les services des prostituées ? Oui ? Dans quelle proportion ?

Addendum :

* AAA alors il s’agit de prendre les clients et faire de la violence policière sur eux pour tirer des informations, même que ceci peut entrainer des autres violences après pour les clients (des proxénètes)… mais ils sont délinquants; tant pis.

<< La loi peut aussi aider dans une certaine mesure les femmes exploitées dans le cadre de la traite, en permettant à la police d’enquêter sur les tentatives d’achat de services sexuels. Cette disposition a parfois accéléré la découverte d’opérations de traite. Si les achats de prostitution n’étaient pas illégaux, la police ne serait pas autorisée à faire quoi que ce soit avant d’être absolument certaine que cette traite a lieu. >>

Articles :

La prostitution, sexualisation du pouvoir ; Arguments et contre-arguments ; par le Front des Norvégiennes Kvinnefronten [sources statistiques ? souvent je ne les écrit pas non plus]

http://sisyphe.org/spip.php?article4446

Libé-la-Saumure ; [très mauvais, mais l’article de Libération doit aussi l’être]

http://www.isabelle-alonso.com/libe-la-saumure/

Passe-passe à la suédoise [ ????]

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/07/passe-passe-a-la-suedoise_3426155_3224.html

Manifeste contre la pénalisation des prostituées et de leurs clients

http://site.strass-syndicat.org/2013/09/manifeste-contre-la-penalisation-des-prostituees-et-de-leurs-clients/

Vivement le dépôt de proposition de loi abolitionniste !

http://www.osezlefeminisme.fr/article/vivement-le-depot-de-proposition-de-loi-abolitionniste

* Que un homme paye 50 ou 100 ou 200€, c’est la prostitution (la femme est une prostituée). Mais l’homme qui t’a payé les vacances, qui t’a invité, qui t’a offert un cadeau parce qu’il a plus d’argent que toi, il non, il n’est pas un client et toi, tu n’es pas une prostituée; la prostituée est l’autre, est la pauvre; celle qui au lieu d’attendre le mariage demande de l’argent.

Je ne suis pas en faveur de la prostitution, c’est une chose qui serait très bien qui disparait, mais je doute de vos méthodes.

En plus, c’est clair que la prostitution favorise aux hommes qui ont plus d’argent (ils peuvent plus s’approprier des femmes ou plus choisir); mais c’est la seule façon de s’approprier d’une femme? Vous êtes très hypocrites.

* Il faut abolir le MARIAGE: plus de viols, plus d’agressions, plus d’assassinats que la prostitution. Merde de Belles hypocrites, réprimées sexuels, anti-sex, pro-police, pro droit pénal, etc. Elles voient une bite, un acte sexuel et ooooooooooooo. Elle ne veulent que nettoyer sa conscience petit bourgeoise.

Vous dites: le 90% de la prostitution n’est pas volontaire; OK, et alors, pourquoi voulez-vous l’abolir? L’autre 10% n’a pas le droit de le faire: OK.

En plus, c’est une manipulation: tout résoudre avec le droit pénal, très bien. On sait que c’est la manière.

En plus, mettre tout le poids ou la plus part sur la demande, ne pas sur l’offre.

Voulez-vous mettre des amandes aux clients? Je n’ai rien à dire.

Mais si vous pensez que vous allez abolir la prostitution avec une loi, vous êtes très stupides. De grands slogans pour vous soulager.

¿Voulez-vous en finir? Finissez avec le capitalisme.

Mais, no; la prostituée maintenant pourra travailler de domestique (ménagère) à la maison de la Belle militante d’Osez le féminisme et se faire agresser et violer par son mari.

Bravo!

Anuncis

One thought on “Prostitución y leyes en Francia

  1. Retroenllaç: Índice-resumen de textos sobre el sistema capitalista-patriarcal | Contes de l'exili

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s